La finition des pièces imprimées 3D

Finition des pièces imprimées 3D

Afin d’obtenir des produits bien finis à l’aide de l’impression 3D en métal, des connaissances étendues de la finition sont nécessaires. Pour la finition des objets imprimés en 3D, Raytech peut s’appuyer sur 30 ans d’expérience dans la technologie laser et des métaux.

La rugosité générale d’une pièce imprimée varie entre 10 et 15 µm. En introduisant différentes étapes de finition, il est cependant possible d’atteindre une valeur Ra de 0,025 mm.

 

RUGOSITÉ DE SURFACE APRÈS PLUSIEURS POLISSAGES AU TONNEAU

La conception et la finition se complètent

Avec l’impression 3D en métal, il est important de tenir compte de la finition possible dès la phase de conception. En effet, l’impression 3D en métal impose des structures de support entre l’objet imprimé et le porte-pièce. Dans la majorité des cas, ces structures auxiliaires doivent être éliminées. C’est pourquoi à la conception d’un plan en 3D, il est souhaitable de prévoir des structures de support aussi efficaces que possible pour obtenir rapidement des composants 3D imprimés fonctionnels et rentables.

Possibilités de finition :

  • Sablage (humide)
  • Sablage (à sec)
  • Polissage au tonneau
  • Fraisage
  • Soudage
  • Électropolissage